Rendez-vous l’année prochaine à… Bordeaux!

Ecrit par Clément Salzes sur . Publié dans Figaro2013

Clément Salzes termine la Solitaire du Figaro 2014 à la 29e place après une dernière étape parsemée de mésaventures. Ce qui reste à retenir est qu’il ait fait la course, parti d’un rêve devenu réalité sur la ligne d’arrivée. Tout pour remettre ça l’année prochaine!

Départ des Sables pour Cherbourg Octeville. Au programme météorologique ? 4 jours de navigation, une alternance de molle et de vent, de la pluie et, pour bien commencer, 25 nœuds et une houle de 2 à 3 mètres.

Parcours technique

Peu avant le départ, Clément casse le hale-bas de grand-voile sur un empannage, la voile se déchire en frappant la barre de flèche. Il hésite à affaler et à réparer pendant la procédure des 8 minutes précédant le départ mais le temps restant lui semble trop court, accompagné de houle, de vent, et de 36 bateaux manœuvrant autour. Clément rafistole le hale-bas comme faire se peut et s’aligne au départ sans avoir eu le temps de rentrer les points GPS du parcours technique, ni analyser le plan d’eau. C’est un beau départ pris… avec un trou dans la voile!

Sur le bord de près, le spinnaker rangé dans le sac situé sur le balcon avant se fait la malle ! Clément enclenche le pilote automatique et saute le récupérer avant qu’il ne soit trop tard. Un pilote réglé pour le bord de portant et qui fait de belles embardées. Le moindre problème en solitaire prend des proportions inconsidérées.

Malgré un parcours technique moyennement réussi, la première option s’avère la bonne et le trou dans la grand-voile ne se déchire pas plus.

Bretagne sud

Clément est 1er bizuth et dans le bon paquet avant la Chaussée de Sein. La dépression pluvio-orageuse arrive enfin: un grain à 38 nœuds déboule, Clément sous grand spi part au tas (le bateau se couche), affale le spi. 

Ouessant, Portsall, Manacles, sud de l’Angleterre 

Après être passé sous la route directe, le comité de course décide de raccourcir le parcours, la flotte est amenée à rentrer directement à Cherbourg par 130 milles de près dans une vingtaine de nœuds, ça pique! Clément se demande où sont passés le lit, la côte de bœuf, le soleil et le rosé bien glacé. Une odeur de cramé l’oriente vers un chargeur d’écran obsolète et le voilà obligé de faire avec ou plutôt sans!

Quelle option prendre, où passer à Guernesey au petit matin et à contre courant ? Y a-t-il assez de vent aux environs pour étaler le courant ? Clément est au coude-à-coude avec Rich Mason pour la troisième place du podium bizuth. Il choisit finalement de s’écarter de l’île alors que Mason s’abrite dans les cailloux. Clément ne réussit pas à se rapprocher assez de la route malgré un vent plus fort. Il croise derrière pas mal de bateaux.

Rendez-vous l’année prochaine à… Bordeaux!

Clément termine 33e à Cherbourg partagé entre son amertume et l’exploit d’une telle course. Quant à elle, son équipe salue avant tout la performance sportive: voilà six mois que Clément a son bateau en main, six tout petits mois qu’il s’est lancé dans la course en solitaire, paré 24h/24 à envoyer un spi par nuit noire ou monter en tête de mât simplement pour décoincer une drisse. À moins de les vivre, on ne saura jamais vraiment ce que représentent plusieurs jours en solitaire en pleine mer. Jeunes et moins jeunes, hommes ou femmes, quelque soit leur classement, ces 38 skippers sont de véritables héros!

Ce projet c’est aussi l’œuvre d’un collectif qui travaille depuis plus d’un an. Un long parcours non sans embûche, une recherche de partenaires laborieuse. Enfin ce sont toutes ces personnes qui décident de soutenir des valeurs sportives évidemment mais également solidaires et environnementales que Clément a tenu à véhiculer. Les nombreux messages de félicitations qu’a reçu Clément sont autant d’encouragements à poursuivre cette aventure. Il s’alignera donc l’année prochaine au départ de La Solitaire avec à son avantage des conditions de préparation poussées, un départ sur l’Estuaire et toujours cette envie de joliment naviguer.

Le bateau DARWIN-LES MARINS DE LA LUNE passera en bonne et due forme sous un pont Chaban levé, vendredi 18 juillet à 12:50. Il sera ensuite amarré au ponton d’honneur à côté de la Maison Écocitoyenne de Bordeaux pour une dizaine de jours.

Départ Roscoff

  • AEROPORT
  • BX
  • BX_PORT_AT
  • BX_RIVER_CRUISE
  • LIQUARD
  • LIVELOVECARE
  • LOISIRSENCHERES
  • MODELE_ADP
  • MODELE_ARPEJE
  • MODELE_BARMARINE
  • MODELE_CVA
  • MODELE_DARWIN
  • MODELE_FFVA
  • MODELE_FIGARO
  • MODELE_HELLOASSO
  • MYAM
  • SOMEONE
  • STRATO_COMPO
  • SURFRIDER
  • UMPB2
  • VECTIS

Contact

  • Nous contacter
    Clément Salzes
    clementsalzes@gmail.com
  • Goomen Conseil
    François Naud
    06 77 82 53 68
    goomen.conseil@gmail.com
  • Réseaux sociaux.

Live Tweet

Champagne sailing! à Les Marins de la Lune https://t.co/i6133pJrlm

Suivre Clément Salzes sur Twitter via @ClementSalzes