La clore de l’Hippocampe

Ecrit par Clément Salzes sur . Publié dans Figaro2014

Connaissez-vous l’histoire de la clore de l’Hippocampe? Elle a eu lieu ce mercredi 2 avril au chantier naval ARPEJe et Clément y était convié. Mais ça veut dire quoi d’abord clore ? Et qui est cet Hippocampe ?

La clore, c’est la pose du dernier bordé de la charpente d’un bateau et l’Hippocampe, une goélette classique des Chantiers Tramasset récupérée en piteux état par ARPEJe, voilà 5 ans. Depuis, ARPEJe s’attelle à la restauration du navire en bois, mobilisant des jeunes en situation difficiles et faisant appel, pour sa main d’œuvre à 2 charpentiers professionnels, un éducateur spécialisé et de jeunes stagiaires (aux mains encore douces !).

pose de la clore

La pose de la clore par les apprentis

À midi, une cinquantaine de personnes se retrouvaient autour du chantier de l’Hippocampe. Jeunes du foyer Jonas, éducateurs, membres des Chantiers Tramasset, Edwin Chamar —travaillant actuellement sur un film documentaire au sujet du quartier de Bacalan—, journalistes télé et presse écrite et Clément Salzes avaient été conviés à ce moment voulu intimiste. L’équipe de charpentiers de marine était parée à poser cette dernière planche de bois longue et épaisse en tapant fort dessus. Masse en mains, les 2 jeunes apprentis du lycée de la mer ont été désignés pour cette tâche à la fois symbolique et ardue. S’en est suivi un tonnerre d’applaudissements et un pic-nic roboratif pour célébrer cette première étape de la rénovation de l’Hippocampe.

Clément suit de près l’avancée du chantier de l’Hippocampe et vous tiendra au courant des surprises à venir.

Pour plus d’information sur le projet, consultez le site internet d’ARPEJe !

Bernard Lagardère, éducateur du chantier ARPEJe et Clément SAlzes

Bernard Lagardère, éducateur du chantier ARPEJe et Clément Salzes

La possibilité de se porter partenaire ou mécène du projet Figaro

Ecrit par Clément Salzes sur . Publié dans Figaro2014

Il y a une semaine, 35 Figaro Bénéteau 2 s’alignaient pour la solo Maître Coq. Un galop d’essai réussi pour Clément qui a su mener la flotte bizuth et rester parmi les 10 premiers durant la plus grande partie de la course.
Lorsque Darwin s’est porté partenaire de son projet, Clément a enfin pu dire oui à la saison Figaro. Aujourd’hui, c’est un objectif de longue date qu’il réalise.

Avec un budget encore très modeste, Clément couvre la location du bateau, ce qui lui permet de courir les 3 courses qualificatives et la  Solitaire du Figaro Éric Bompard Cachemire. Désormais confiant quant à sa capacité à se mesurer aux skippers les plus aguerris, il souhaiterait, pour courir la saison 2014 dans des conditions optimales,  s’allier à un ou plusieurs partenaires supplémentaires qui verraient leur nom floqué sur la coque et les voiles (spi, grand voile, génois) soit environ 100m2.

La Solo Concarneau sera courue sur 48h fin avril au départ de Concarneau, la Solo Basse Normandie partira le 16 mai de Granville et arrivera le 18 mai à Deauville et la Solitaire du Figaro Éric Bompard Cachemire partira le 8 juin de Deauville puis sur un mois, fera successivement étape à Plymouth, Roscoff, Sables d’Olonnes et Cherbourg.

Ces courses sont autant d’opportunités de faire valoir le nom des partenaires du projet tant sur le bateau et sur l’équipement sportif (camion, vêtements…) que lors de spots radio ou télévision, sur les sites web de chaque course et sur le site de Clément.

L’équipe de Clément a également réfléchi à une possibilité de mécénat. Dans le but d’élargir le défi sportif à une démarche sociale et solidaire et éco-responsable, ces dons permettraient notamment des interventions en milieux scolaires, une rencontre avec le chantier naval ARPEje,  une opération responsable éco-environnementale. Ces dons sont défiscalisables à hauteur de 66% pour les particuliers et 60% pour les professionnels et l’occasion de donner une vraie valeur à ce geste. Pour plus de renseignements, vous pouvez voir la plaquette du projet ici.

 

Debriefing Maître CoQ

Ecrit par Clément Salzes sur . Publié dans Figaro2014

Quelques heures après avoir coupé la ligne d’arrivée de la Solo Maître CoQ, Clément nous donne un aperçu dans l’ensemble très positif de sa première course en Figaro sur son bateau Darwin-Les Marins de la Lune.

Un début de course « le vent en poupe » puisque durant près de 80% du temps Clément mène la flotte bizuth et assure une position en première moitié de flotte voire dans les dix premiers, côtoyant les grands de ce monde. Selon lui, la vitesse du bateau est satisfaisante, ses réglages venant conforter sa stratégie.

Puis vint le deuxième tour de l’île d’Yeu qu’on imagine volontiers difficile pour chaque coureur, et c’est certainement le dernier bord sous spi qui sera déterminant pour Clément. À ce moment, alors que la course est quasiment jouée il voit poindre la fatigue, une réactivité physique diminuée, s’agaçant de voir 3 bizuths le doubler à ce moment du jeu.

Pourtant, quelques heures de sommeil plus tard, revenant sur sa course, Clément voit davantage sa performance stratégique et technique. « Bien sûr, il va falloir travailler la gestion du sommeil et la récupération physique entre chaque étape de la Solitaire du Figaro Éric Bompard, mais je suis globalement rassuré d’avoir maintenu cette position pendant la majeure partie de l’épreuve. Les deux prochaines courses qualificatives (Solo Concarneau et Solo Basse Normandie) laissent présager de bonnes performances ».

Le bateau Darwin-Les Marins de la Lune restera à Port Olona jusqu’au départ de la Solo Concarneau fin avril, Clément en profitera pour s’entraîner, toujours avec le Team Vendée.

Capture d’écran 2014-03-15 à 20.02.41
© Christophe Favreau

S’offrir une première place…

Ecrit par Clément Salzes sur . Publié dans Figaro2014

… au classement bizuth un jour d’anniversaire.

La nuit s’annonçait difficile parce-que peu ventée, tellement peu, qu’entre 22h et minuit les skippers se retrouvent quasiment immobilisés au large de l’île Yeu. C’est Thierry Chabagny sur GEDIMAT en tête et le premier à pencher pour s’éloigner de l’île et retrouver un peu de vitesse. Sur le coup des 23h30, Clément opte également pour  le demi tour et reprend un peu de vitesse. Avec l’ensemble de la flotte, il passe la pointe du Cantin puis la pointe de la Gournaise vers les 2h du matin et change de cap, route vers les Sables avec 5,5 nœuds de vent en moyenne toujours secteur Est.
À 10h42, Clément et pour ses 31 ans, Clément s’offre le passage de la bouée Mich’ Both en 11° position et 1° au classement bizuth! Maintenant que le vent est établi, route vers le Sud et l’île de Ré, les écarts entre skippers devraient continuer de se creuser et la flotte s’étaler. Rendez-vous ce soir pour les premiers skippers!

bouée Mich' Both
© Bernard Gergaud

Vous pouvez suivre la cartographie de la course en direct sur le site de la Maître Coq en téléchargeant l’application Yellowbrick.

Solo Maître Coq H+5

Ecrit par Clément Salzes sur . Publié dans Figaro2014

17HFLOTTE
À 17h, soit 5h après un départ retardé d’une demi-heure, ce sont 3 duos qui mènent la danse: Jeanne Grégoire et Gérald Véniard sur Garage David.com-Scutum, suivi du Team Vendée avec à son bord Benjamin Dutreux et Lucas Rual enfin Lorientreprise avec Yanig Livory et Guillaume Farsy. Clément se positionne alors en milieu de flotte tout en ayant parié sur l’option côtière la plus extrême (bateau rose suivant le turquoise). Pari quitte ou double, nous le saurons quand les écarts seront davantage creusés, que les options de certains feront le bonheur des autres, ou inversement! (enfin, vous aurez compris!)

 

 

  • AEROPORT
  • BX
  • BX_PORT_AT
  • BX_RIVER_CRUISE
  • LIQUARD
  • LIVELOVECARE
  • LOISIRSENCHERES
  • MODELE_ADP
  • MODELE_ARPEJE
  • MODELE_BARMARINE
  • MODELE_CVA
  • MODELE_DARWIN
  • MODELE_FFVA
  • MODELE_FIGARO
  • MODELE_HELLOASSO
  • MYAM
  • SOMEONE
  • STRATO_COMPO
  • SURFRIDER
  • UMPB2
  • VECTIS

Contact

  • Nous contacter
    Clément Salzes
    clementsalzes@gmail.com
  • Goomen Conseil
    François Naud
    06 77 82 53 68
    goomen.conseil@gmail.com
  • Réseaux sociaux.

Live Tweet